Expos

facebook.pngtwitter.pngyoutube2.pnglinkedin.png
Photographies de Scènes

Photographies de Scènes

Du 10 au 23 octobre 2016
Dans le cadre de l'événement "Lever de rideaux : La Quinzaine des Théâtres à Nice", organisé par la Ville de Nice.

Regards croisés sur les arts vivants et le mouvement par six photographes Niçois : Mme Véronique Chochon et Cati Salerno, Nathalie Sternalski et M. Frédéric de Faverney, Jérome Boni, M.Dominique Agius , proposent une exposition sur le thème de la " Photographies de Scènes". Ils tenteront de saisir l'instant où l'éclairage met en évidence la lumière de la vie ; où l'Artiste apparaît dans le personnage.

Vernissage le Vendredi 14 octobre à 19h.

Entrée libre. De 9h à 22h, sauf le samedi de 9h à 13h et le week-end selon les spectacles. 

  photographie-en-scenes2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


cati-salerno.jpg

 Mme Cati SALERNO


Derrière et devant les rideaux, Maf pose son regard sur les scènes de la vie qui pourraient trébucher dans l’éphémère. Une lutte intime et douce en images ... .

 

dominique-agius.jpgM. Dominique AGIUS


Après une recherche sur le nu, ce photographe a travaillé cette année sur le corps en mouvement. Cette série propose une vision figée du mouvement sur un air de scène.

 

frederic-de_faverney.jpgM. Frédéric DE FAVERNEY


Au-delà d’une quête esthétique, photographier le spectacle vivant pour ce photographe, est une démarche de portraitiste mais va un peu plus loin… Sa recherche est de tenter de saisir l’instant où l’éclairage met en évidence la lumière de la vie.

 

 

 

veronique-cochon.jpgMme Véronique CHOCHON


Véronique se passionne depuis quelques années pour la photo d’artistes en scène, qu’elle voit avant tout comme un partage d’instants privilégiés, d’émotions et de vibrations.

 

nathalie-sternalski.jpgMme Nathalie STERNALSKI


Ce que recherche Nathalie STARNALSKI dans la photo de danse est un croisement entre la fragilité du mouvement en limite de d'équilibre et une incarnation charnelle/passionnelle de l'interprète. Comme une extase, un instant suspendu.

 

jerome-boni.jpgM. Jérôme BONI


Passionné par le tirage et la photographie  argentique noir et blanc, Jérôme Boni  s'attarde devant  une lumière, une ombre,  un contraste, puis attend... souvent plusieurs semaines, avant de s'attarder à nouveau devant le négatif.